Préserver le cadre de vie à Famars et vous proposer des services publics de qualité, sans augmenter les impôts ni endetter la commune. Voilà qui résume notre projet pour Famars, et notre engagement de bonne gestion des deniers publics.

L'équation n'est pas toujours évidente à résoudre, avec des dotations d'Etat en baisse depuis dix ans, et des recettes fiscales limitées. Mais nous y parvenons, et la situation financière de la commune est stable et saine. Les taux d'imposition n'ont pas augmenté sur deux mandats et sont parmi les plus bas de l'arrondissement. Il est nécessaire de faire des choix et des économies, pour pouvoir investir et maintenir la qualité des services. Les priorités du Conseil Muncipal sont l'école et la jeunesse, la sécurité, et l'entretien du patrimoine communal. Nous essayons de répondre au mieux à vos besoins, avec les moyens limités d'une commune de 2 500 habitants.

Réduire les dépenses de fonctionnement, diminuer la masse salariale et économiser les énergies, nous a permis d'autofinancer l'ensemble des travaux sur deux mandats sans contracter de nouvel emprunt. L'endettement par habitant est aujourd'hui faible : nous avons la fierté de ne pas vivre à crédit sur les générations futures. Nous investissons principalement sur la rénovation des bâtiments communaux, en priorité l'école, et réalisons les travaux de voirie nécessaires pour préserver la sécurité et améliorer le cadre de vie. Pour les petites communes, les subventions sont devenues indispensables pour pouvoir investir, c'est pourquoi nous recherchons toujours un maximum de financements avant de démarrer un projet. 

Enfin, nous essayons toujours de répondre à vos besoins, et de vous accompagner au mieux dans toutes les domaines où la commune peut intervenir. Toujours à votre écoute.

Véronique Dupire, Maire de Famars